Home / ACTUALITE / Crise anglophone : J'ai mal!

Crise anglophone : J'ai mal!


J’ai mal quand j’entends l’expression crise anglophone.
Oui j’ai mal quand mon frère du nord-ouest ou du sud-ouest est appelé ”anglefou”, Bamenda.
J’ai mal quand mon frère anglophone m’appelle ”francofou”.
Ça me fait mal de voir que les langues du colonisateur nous divisent.
J’ai mal quand je vois dans les réseaux sociaux une vidéo où des soldats font rouler des jeunes filles dans la boue en zone anglophone.
J’ai mal quand j’apprends que les écoles sont fermées en zone anglophone.
J’ai mal quand j’apprends que les militaires, les policiers et les gendarmes sont tués à cause de cette crise.
Ça me fait mal quand je vois les morts liés à la crise anglophone.
J’ai très mal quand je vois les maisons incendiées en zone anglophone.
J’ai mal quand je vois les populations de la zone anglophone vivre la peur au ventre.
J’ai mal quand je vois les jeunes de la zone anglophone révoltés

J’ai aussi très mal quand je vois l’indifférence de certains de nos dirigeants qui ont osés dire qu’il n’y avait pas de crise anglophone.
J’ai mal quand j’entends parler des razzias dans les villages de la zone anglophone.
J’ai mal lorsqu’un sous-préfet est Kidnappé.
J’ai mal quand j’entends le mot sécession.
J’ai mal quand j’apprends que la ville d’Ekona dans le sud-ouest est pris en otage par les sécessionnistes.
J’ai mal quand je vois mes frères anglophones devenir des réfugiés au Nigeria.
J’ai surtout mal à cause de l’absence de dialogue entre les sécessionnistes dit ambozonniens et les autorités camerounaises qui ont pourtant gérer la crise de Bakassi pacifiquement.
J’ai enfin très mal pour l’avenir de mon pays le Cameroun.

About lavoixduperroquet

www.lavoixduperroquet.com est un site web d'information qui vous relate l'actualité sportive au quotidien. TEL: (+237) 679219420 / 698600556

Check Also

LFFC: Voici quelques clichés du démarrage de la saison sportive

Le coup d’envoi du championnat de football féminin du Cameroun a été donné ce samedi …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *