Home / ACTUALITE / ELITE TWO: Pascal Abunde ''C'était une saison tellement difficile que nous avons joué''

ELITE TWO: Pascal Abunde ''C'était une saison tellement difficile que nous avons joué''

Le président de PWD de Bamenda qui a composté son ticket pour le championnat de l’ELITE ONE dresse le bilan de la saison écoulée. Interview.

”C’était une saison tellement difficile que nous avons joué. Je pense qu’après les sacrifices que nous avons fait je ne peux qu’être un président content, satisfait. La quête de la réussite c’est tout un paradoxe. Vous savez nous avons eu deux saisons difficiles 2015-2016, 2016-2017. Là nous avons quasiment joué la plupart de la saison dans la zone de la relégation. Après nous avons tiré les leçons et nous avons corrigé tous les manquements que nous avons eu pendant tout ce temps difficile là et je pense que vraiment c’est sa la clé de la réussite.
C’est vrai que le problème sociopolitique (crise anglophone ndlr.) nous a perturbé, pénalisé surtout en tenant compte du fait que la ville de Bamenda n’était plus attractif pour les joueurs. Donc nous avons fait avec les moyens que nous avons eu. C’est-à-dire faire recruter les joueurs de la régionale et d’autres joueurs qui ont voulus prendre le risque pour venir à Bamenda et Dieu merci cette option a bien payé. C’est justement la raison pour laquelle nous sommes là où nous sommes aujourd’hui.
Le discours tenu aux étrangers c’était le même discours qu’on a dit aux enfants de Bamenda, c’est-à-dire le fait qu’il y a aucun élément unificateur qui dépasse le sport en générale et le football en particulier. Nous les avons demandé d’apporter aussi leurs contributions parce que si cette équipe monte en Elite One sa va d’avantage faire renaître cet esprit de vivre ensemble que cette région manque tellement.”
Propos recueillis par Rodrigue Djengoue.

About lavoixduperroquet

www.lavoixduperroquet.com est un site web d'information qui vous relate l'actualité sportive au quotidien. TEL: (+237) 679219420 / 698600556

Check Also

Cameroun-Douala IV: Arrêt sur images

La forte pluie qui s’est abattue ce vendredi 3 juillet 2020 dans la capitale économique …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *