Home / L'INTERVIEW / Football-Vox-Pop: Les africains sont généralement recrutés en occident comme joueur mais rarement comme entraineur. Qu’en pensez-vous?

Football-Vox-Pop: Les africains sont généralement recrutés en occident comme joueur mais rarement comme entraineur. Qu’en pensez-vous?

Très présents sur les pelouses de football en occident, les africains y officient presque toujours comme joueurs mais rarement comme entraineur. Zidane entraineur du Real de Madrid est l’un des exceptions qui confirme la règle. Interrogés sur cette quasi absence des africains au poste selectionneur dans les équipes occidentales, de nombreux internautes ont accepté de partager leur avis sur le sujet.

Laure Tesseu : C’est parce que le joueur africain est managé et il y a pas d’equivalence de licence de joueur. Par contre l’entraineur est difficilement managé et joue le rôle d’agent de joueur et leur diplôme CAF et UEFA ne se valent pas.

Augustin Ngnoulaye: Les grands joueurs africains n’ont jamais opté pour le métier d’entraineur. Je parle surtout des ballons d’or africains.

Landry Amenda Nkoto: Nos ancêtres traversaient-ils les océans à bord des negriers pour aller officier en qualité de contre maître ou ingénieur dans les champs, les carrières ou les chemins de fer en Amerique et en Europe? Beaucoup de choses ont évolué mais les steriotypes sont encore bien ancrés.

Fernant Nenkam: les africains sont fragiles et facilement influençables.

Idriss Magloire: Manque de niveau. On peut bien jouer au football sans très bien comprendre. Pour coacher, il faut très bien comprendre le foot. Mais pour bien jouer, le talent très souvent suffit.

Ibrahima Adamou: Leur tour viendra. Qui croyait que la finale de la CAN pouvait un jour se jouer sans au moins un blanc comme Coach? Eto’o avait un jour dit qu’il avait l’ambition d’entrainer une équipe européenne. Nous espérons que d’autres suivront lorsque les blancs se rendront compte de nos compétences.

Jonathan Verdier : On sous-entend qu’ils n’ont pas de niveau assez équilibré pour gérer un vestiaire. Tel est la réflexion générale chez l’homme blanc. Le reste c’est l’hypocrisie.

Christian Bomba : Nous sommes des ouvriers du Foot. Être entraineur c’est franchir un pallier que l’occident pour l’instant se réserve même si beaucoup d’africains entrainent dans les divisions inférieures.

Arnold Le Bon : ils ont de ce côté une plethore d’entraineurs.

Dany Joness: Que cette réalité serve de leçon à ces africains qui ne rêvent que de jouer avec les nationalités blanches. Qu’ils sachent que si eux ils oublient où ils viennent, le blanc lui il n’oubliera jamais qu’ils sont des noirs envahisseurs.

Cedric Mekok: C’est parce que les européens sont généralement recrutés en Afrique comme entraineur et rarement comme joueurs.

Propos receuillis par Rodrigue Djengoue.

About lavoixduperroquet

www.lavoixduperroquet.com est un site web d'information qui vous relate l'actualité sportive au quotidien. TEL: (+237) 679219420 / 698600556

Check Also

PWD de Bamenda vs Option Football club de Limbe: Aschou Kerrido exprime ses impressions

En vue de peaufiner la préparation de la saison 2020-2021 du championnat de football, PWD …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *