Home / L'INTERVIEW / Cameroun-Football: Laurent Djam s’exprime sur la réunion du Sycameef

Cameroun-Football: Laurent Djam s’exprime sur la réunion du Sycameef

Réuni hier mardi 21 juillet 2020 au domicile de son président régionale Bile Tanga, le Syndicat camerounais des entraîneurs et éducateurs de football branche du littoral a mené des réflexions sur comment restaurer l’image de l’entraîneur et l’éducateur de football quand on sait que cette image est écornée par des faits réels ou des malentendus. Dans un entretien téléphonique accordé à notre confrère de Radio Équinoxe, le secrétaire général du Sycameef pour le littoral Laurent Djam a apporté des éclairages au sujet de cette réunion. Interview.

Laurent Djam secretaire general du Sycameef.

Radio Équinoxe : Laurent Djam bonjour.

Laurent Djam : Bonjour Sylvestre, bonjour à Sabin, bonjour à vos millions d’auditeurs.

Radio Équinoxe : Alors quel est exactement le contenu, et quelles ont été les articulations de la réunion du Sycameef branche du littoral tenue hier au domicile du président Bile Tanga?

Laurent Djam : Quelques résolutions ont été prises à la réunion, à l’issue de la réunion tenue. Déjà les premières résolutions c’est de sensibiliser tous les entraîneurs pour l’affaire syndicale. Qu’ils s’imprégnent de la chose syndicale au niveau des hautes fonctions d’entraîneur. La dernière résolution c’est que quitus a été donné aux membres du bureau national résidant à Douala de continuer à se pencher sur l’affaire Kayou. On n’a notre collègue qui est en difficulté au Ksa (l’école de football Kadji sport academy Ndlr) je crois que c’est en très bonne voie. Nous travaillons dessus, je crois que c’est en très très bonne voie. Peut-être déjà 80% .

La troisième grande résolution c’est celle évidemment de préparer euh le grand programme hein des activités du Sycameef sur le plan national sur une année au moins. Donc il y aura un match amical entre le pôle du littoral et le pôle du centre à Yaoundé dès qu’on aura levé les mesures barrières. Je crois que ce match là permettra… Avant le match il y aura aussi entre autre un séminaire d’exploitation des conditions pour être sur le stade qui doit être animé par les experts de la Cnps (Caisse national de prévoyance sociale Ndlr) et quelques membres des organes syndicaux au Cameroun. Ce sera une journée qu’on a baptisé journée de l’entraîneur syndiqué pour qu’il puisse savoir véritablement ses droits.

La dernière grosse résolution qui a été prise est celle de mettre en valeur d’autres instances dont la communication. De mettre une communication profonde qui porte sur le métier, sur le fonctionnement de l’entraînement au Cameroun. Nous ferons des communications dans les différents médias et forats du Cameroun pour expliquer la fonctionnalité de l’entraîneur, pour expliquer ces… Sur ces différents malentendus sur le système de la diplomie au Cameroun de l’entraîneur, sur les canaux de fonctionnement de l’entraîneur au Cameroun au niveau même de ces diplômes là et au niveau même de leur être et au niveau de la chose sportive. Je crois que c’est une résolution importante qui a été prise hier et maintenant se pencher véritablement sur les questions qui concernent les entraîneurs avec un peu plus de personnalité et de respect.

Radio Équinoxe : Laurent Djam pourquoi l’intitulé restaurer l’image de l’entraîneur éducateur du football au Cameroun ? Cette image a t-elle pris un coup ?

Laurent Djam : Beh prendre un coup je ne sais pas. Si des choses ne sont pas clarifiées dans l’esprit des uns et des autres, il est important qu’à chaque fois que vous sentez que votre corporation a des difficultés à être pris en valeur, il est important de rappeler à l’opinion publique, à l’opinion nationale et à l’opinion internationale la valeur qu’à l’entraîneur auprès d’une équipe. […] (entretien interrompu)

Propos décryptés par Rodrigue Djengoue.

About Rodrigue DJENGOUE

Check Also

Cameroun-ELITE ONE: RICHARD TOWA “Je n’ai pas encore renouvele mon contrat dans l’équipe”

Dans un entretien accordé à notre confrère, Richard Towa le patron du banc de touche …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *