Home / L'INTERVIEW / Crise Fecafoot-LFPC: Le bras de fer continue

Crise Fecafoot-LFPC: Le bras de fer continue

A l’issue du comité exécutif et de l’assemblée générale de la fédération camerounaise de football tenue respectivement 24 et 25 septembre 2020 à Yaoundé, les amoureux du ballon rond se retrouvent à nouveau dans un bras de fer opposant la ligue de Football professionnel du Cameroun à la Fecafoot. Et pour cause les résolutions prises par la Fecafoot d’accorder un statut provisoire au bureau actuel de la ligue de Football Professionnel du Cameroun et d’y nommer un nouveau secrétaire général et un directeur financier. A ce sujet voici la déclaration faite par seidou Mbombo Njoya le président de la Fecafoot à la fin de l’assemblée générale tenue au siège de la Fecafoot à Tsinga et le démenti du général Pierre Semengue.

Seidou Mbombo Njoya : Nous avons examiné la situation au sein de la LFPC à la suite de la sentence du tribunal arbitral des sports, et après en toute responsabilité et dans un soucis permanent d’apaisement nous avons élaboré et fait contrôler par l’assemblée générale des modalités d’application de bonne foi de la sentence du TAS pour un démarrage le plutôt possible du championnat professionnel. Nous avons trouvé un accord avec la Lfpc validé et signé par le général Pierre Semengue président de cette ligue. On n’est satisfait que les différentes parties prenantes aient trouvé la voie de sortie. Une situation qui pouvait retarder le démarrage du championnat. Quant à la Fecafoot, elle se met immédiatement dans son rôle pour permettre une mise en œuvre rapide des résolutions concourant à une reprise des activités dans le football professionnel, dans le football féminin, dans le football jeune et dans le football amateur.

Nous avons accepté la sentence et au regard des disfonctionements et des manquements que nous avons constaté, nous n’étions pas en mesure de rétablir directement la ligue. Mais nous avons passé outre de tout cela en disant bon on n’a trouvé un terrain d’entente avec  le général. Nous avons fait des concessions importantes. Donc une qui est une exception. Parce que j’ai demandé à l’assemblée générale de faire une dérogation spéciale concernant l’âge du général pour qu’il puisse assumer les fonctions jusqu’à à la fin de son mandat. C’est ce qui est prévu et en contre partie la fédération nomme un secrétaire général et organise des structures de la ligue présidées par le général. Donc moi j’ai la conscience tranquille. Nous sommes allés au delà de ce que nous pouvions faire. Nous avons accepté la sentence, nous l’avons appliqué et aujourd’hui nous avons trouvé une solution de contournement pour éviter les blocages qui se présentaient à nous donc aujourd’hui je suis satisfait. Parceque je ne vois pas un quelconque blocage possible.

Et comme il fallait s’y attendre, le général Pierre Semengue rejette les résolutions de l’assemblée générale. Il affirme que aucun terrain d’entente n’ a été trouvé. Dès sa sortie de la réunion du comité exécutif de la Fecafoot il a organisé la rencontre avec la presse pour s’insurger contre les attitudes des responsables de la Fecafoot. Il dit avoir été piégé. Réaction.

Pierre Semengue : Les nouveaux textes de la Fecafoot sont illégaux et violent automatiquement les textes de la ligue. La Fecafoot est sa tutelle. Mais tutelle ne veut pas dire subordonnée. Donc les nominations du secrétaire général, directeur administratif, financier sa veut dire que les gens les plus importants. Que faire alors le président de la ligue dans ces conditions ? La Fecafoot s’est imiscisee et a fait elle même l’organigramme de la ligue sans la ligue. J’ai été piégé, moi aussi j’ai piégé les gens. C’est des signatures de complaisance.

Propos décryptés par Rodrigue Djengoue.

About Rodrigue DJENGOUE

Check Also

Tournoi Fair-Play Bependa Infos Foot 2020: Voici les résultats des demi-finales

Les demi-finales de l’acte 2 de ce tournoi pré-saison se sont disputées mercredi et hier …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *