Home / L'INTERVIEW / ELITE ONE: Loïc Feudjou explique pourquoi il est resté à l’Union de Douala

ELITE ONE: Loïc Feudjou explique pourquoi il est resté à l’Union de Douala

L’union de Douala a repris le chemin des entraînements vendredi dernier. L’une des curiosités au sein de la formation des verts et blancs a été la présence du gardien de but Loïc Feudjou. Annoncé sur le départ, il explique au micro de Yves Léopold Kom les raisons pour lesquelles il n’a plus quitté les nassara Gamakai. Réaction.

Loïc Feudjou.

“Je ne peux pas rester sans rien faire. J’ai fait cette erreur l’année passée. Je suis resté attendre que le club qui me voulait puisse agir et ils n’ont pas agit. Pourtant j’avais déjà le Visa. Et je me suis retrouvé sans club. Donc après j’étais déjà à sept mois sans jouer. Je suis venu jouer avec l’Union. Dieu merci tout s’est bien passé et après là je ne vais pas refaire la même erreur. Donc il faut que je reste compétitif. L’union c’est la maison et avec aussi le coach Towa qui avait besoin de moi donc voilà ça été facile que je revienne à l’Union pour gagner en temps de jeu et les aider aussi.

Voilà je suis avec l’Union. Comme je vous ai dit hein moi je suis venu pour aider l’Union et pour gagner en temps de jeu et je pense que l’avenir on prépare l’avenir. On ne sait pas ce qui peut arriver demain. Même là a présent on ne sait pas ce qui va se passer. Bon voilà je travaille j’essaie d’être le meilleur de moi physiquement, mentalement. Et après c’est Dieu qui décide du reste.”

Dans la suite de l’entretien, Loïc Feudjou explique pourquoi son aventure en République démocratique du Congo a échoué.

“Moi je pense que le véritable problème c’est parce qu’il y avait un autre club qui m’a vu là-bas qui s’appelle Lupopo, qui m’a contacté pour que je puisse signer directement avec eux. J’ai accepté mais mon manager n’était pas concret avec cela puisque c’est Vita qui m’a invité alors j’ai demandé au club d’attendre d’abord une semaine, de me laisser le temps de réfléchir, et après les une semaine ils ont fait l’erreur de contacter le Vita club pour leur faire part qu’ils ont causé avec moi et qu’ils voulaient faire un contrat avec moi alors Vita n’était pas content et croyait que je voulais les duper et signer avec ce club de As Lupopo. Déjà qu’ils me voulaient en phase retour avec l’Union c’est le Coronavirus qui avait gâté le deal. Et après voilà les dirigeants n’étaient pas contents et ils ne savaient plus quoi me dire vu qu’on était aussi six gardiens et il fallait chercher une faille pour éliminer. Parceque tous nous étions des internationaux. Donc après cela les choses ont commencé d’aller de mal en pire. Et après ils ont décidé qu’on arrête tout et je suis rentré.”

Propos décryptés par Rodrigue Djengoue.

About Rodrigue DJENGOUE

Check Also

Tournoi Fair-Play Bependa Infos Foot 2020: Voici les résultats des demi-finales

Les demi-finales de l’acte 2 de ce tournoi pré-saison se sont disputées mercredi et hier …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *