Home / ACTUALITE / Crise Fecafoot-LFPC : Samuel Dongmo s’exprime sur le bras de fer qui persiste

Crise Fecafoot-LFPC : Samuel Dongmo s’exprime sur le bras de fer qui persiste

Dans un récent communiqué signé, Pierre Semengue le président de la Ligue de Football Professionnel du Cameroun annonce le coup d’envoi du Championnat d’Elite One est fixé au 31 octobre 2020. Dans la foulée il indique que une session extraordinaire de l’assemblée générale de la Lfpc est convoquée pour le 19 décembre 2020 afin de repouvoir les postes vacants au sein du conseil d’administration de la Ligue de Football Professionnel. Un conseil d’administration qui a connu ces derniers temps la démission de plusieurs administrateurs. Samuel Dongmo l’ex dirigeant de l’Aigle Royal de la Menoua figure parmi les administrateurs qui restent fidèles au général Pierre Semengue. Dans une interview accordée à notre Raoul T., il se prononce sur la crise qui oppose actuellement la Fecafoot à la Lfpc. Réaction.

Samuel Dongmo.

Samuel D. : Bon le début du championnat a été annoncé pour le 30, mais à l’allure où on va avec le sens des vagues contraires, il (début du championnat) reste sujet à caution. La ligue étant prête mais secoué par les vagues de la Fécafoot devra prendre un peu du temps pour organiser le championnat qui est sa mission essentielle.

Plusieurs démission hein. Vos collègues ont quitté l’administration de la Lfpc…

Samuel D.: Oui je voudrais dire qu’en réalité il s’agit des marionnettes qui n’ont pas de discernement. Ce sont des hommes instrumentalisés. Ils pensent pouvoir démissionner pour mettre l’actuel l’actuel bureau de la ligue en difficulté. Mais je pense que mal leur en a pris. Le président du conseil d’administration de la ligue le général Pierre Semengue a écrit pour leur dire que entre temps le bureau du conseil doit administrer la ligue en attendant le conseil d’administration et en attendant l’assemblée générale qui sera également convoquée pour les remplacer. En espérant que une fois que l’assemblée élective sera convoquée les démissionnaires ne vont pas revenir à la charge. Parceque je pense que quand on démissionne on a démissionné. Le mot a tout son sens.

Maintenant êtes-vous toujours membre de cette maison ?

Samuel D. : Je suis membre du conseil d’administration jusqu’à preuve du contraire. Jusqu’à ce que les gens me prouvent le contraire. Je reste membre du conseil d’administration. Et nous avons été élus dans la même liste que le général Semengue qui était notre tête de liste. Nous sommes solidaires avec lui et nous l’encourageons dans la témérité qui le caractérise à poursuivre le combat que nous avons engagé ensemble.

Propos décryptés par Rodrigue Djengoue.

About Rodrigue DJENGOUE

Check Also

Tournoi Fair-Play Bependa Infos Foot 2020: Voici les résultats des demi-finales

Les demi-finales de l’acte 2 de ce tournoi pré-saison se sont disputées mercredi et hier …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *