mercredi, mai 18, 2022
spot_img
HomeACTUALITEAG de l'Union sportive de Douala : Faustin Domkeu "Il faut réfléchir...

AG de l’Union sportive de Douala : Faustin Domkeu « Il faut réfléchir comment créer l’argent et surtout bâtir la grande équipe »

En prélude au lancement de la prochaine saison sportive, l’Union sportive de Douala a organisé hier dimanche 13 février 2022 son assemblée générale au cercle municipal de la mairie de Douala IIe. Invité aux travaux de cette assemblée, Faustin Domkeu président de New-stars de Douala et ancien président de l’Union sportive de Douala a exprimé ses impressions face à la presse à la fin de l’assemblée générale. Réaction.

Faustin Domkeu.

Sur la raison de sa présence à cette assemblée générale.

Faustin Domkeu : Non comme j’ai dit, vous voulez que je me répète. C’est ma contribution à la grande réconciliation. Une réconciliation réelle. Vous voyez j’ai tout abandonné là. Parce qu’on ne peut pas remplacer les milliards que j’aurais pu percevoir aujourd’hui et l’église. Je dois prier plutôt à 18h qu’à 11h. Mais je dis c’était une chose utile et indispensable que je sois là.

Au sujet du retour de l’unité au sein de la maison Union.

Faustin Domkeu : Non elle a été souvent uni de manière superficielle. Mais là la réalité commence. On m’a convaincu qu’il faut effectivement marcher ensemble pour bâtir la grande équipe. Vous voyez qu’il faut donc donc tout le monde pour bâtir la grande équipe. C’est un bon début.

Au sujet de la stratégie à mettre sur pied afin que l’unité au sein des Nassaras soit pérenne.

Faustin Domkeu: Mais on va continuer à travailler. C’est l’association de type Barcelone et puis la donne nouvelle de la société nouvelle. Je pense que le président du conseil des sages l’a dit. On ne va pas seulement rester avec les contributions. Il faut réfléchir comment créer l’argent et surtout bâtir la grande équipe. Il faut aller chercher des « gros » joueurs il faut des moyens. On ne va pas se contenter. Et le coach va être d’accord avec moi.

Au sujet du retour de sa photo parmi les photos des présidents de club de l’Union sportive de Douala.

Faustin Domkeu : Vous savez que ma vie c’est la légalité hein. Vous savez que j’ai construit toute ma vie, toute ma foi et ma raison c’est la légalité. Donc quand il y a une décision qui ne tourne pas vers la légalité… Je suis content qu’après 10 ans hein. Comme le père Kadji il a fallu du temps et on n’y ait la photo est revenu et voilà. Vous n’avez pas oublié de dire que pour un début j’ai contribué pour un million. Je n’ai pas dit un million de rouble hein.

Au sujet de son rôle pour le maintien de l’Union sportive en ligue 1.

Faustin Domkeu : Mais c’est très simple. Je suis au fait celui qui a pendant l’année prôné la légalité. Tout tombe à cause de New-stars. Et maintenant si vous avez fait la déduction simple, quand tout tombe à cause de New-stars, les autres profitent. Il y en a qui ont voulu me payer des millions pour que je retire ma plainte pour que Union soit en ligue 2. Je pouvais bien la faire. Je ne l’ai pas fait. Vous comprenez tout le reste. Je n’entre pas dans les détails. Mais c’est une décision juste. On pouvait mieux faire. C’est une décision juste. Quand le président a décidé. Nous sommes les bantous on s’aligne.

Mon retour à la maison c’est la recherche de la construction de notre football. Ça passe par les clubs mythiques solides. Alors en terme de structuration et là c’est un début, c’est un début. On n’a vu des jeunes dirigeants qui vont être accompagnés par un comité de surveillance. C’est une très bonne chose. Et il faudrait beaucoup réfléchir comment associer les membres et la nouvelle gestion moderne d’une bonne équipe. Ça peut se faire. Il faut qu’on s’y mette. Et ça commence aujourd’hui. Ça commencé là. Il faut aller jusqu’au point B en étant champion en 2022. Vous allez voir les gens vont revenir et voilà ça va aller. Mais ça n’exclut pas que les jeunes équipes comme New-stars devront regarder l’exemple des grands que sont l’Union de Douala et former pour qu’ils achètent. Ça c’est une idée de football. On n’a cette idée depuis. Ça n’a pas changé.

Au sujet du recrutement des joueurs de l’Union sportive de Douala par New-stars en cas de démission de ces derniers.

Faustin Domkeu : Non non je ne les recruterais pas. Vous avez bien vu que j’aurai pu recruter Edimo hein. Mais le principe était on ne perturbe pas Union. C’est un pacte de non agression, non ingérence, non indifférence.

Propos recueillis par Rodrigue Djengoue.

Facebook Comments Box
Rodrigue Djengoue
Rodrigue DJENGOUE est un membre de l'association des blogueurs du Cameroun et par ailleurs journaliste sportif sur www.lavoixduperroquet.com
RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -spot_imgspot_imgspot_imgspot_img

Most Popular

Recent Comments