mardi , mars 9 2021
Home / L'INTERVIEW / Amical PWD de Bamenda-AlAhli: David Pagou “Les enfants ont été conquérants”

Amical PWD de Bamenda-AlAhli: David Pagou “Les enfants ont été conquérants”

Les Abakwa boys qui se préparent pour la ligue des champions ont remporté leur premier match hier mercredi 18 novembre 2020 face à AlAhli de Tripoli (2-1). Pour obtenir cette victoire, PWD de Bamenda est revenu de loin après avoir concédé à l’adversaire l’ouverture du score et le pénalty manqué vers la fin de la rencontre. Joint au téléphone par notre confrère Nana P., David Pagou le coach de PWD de Bamenda livre ses impressions sur le déroulement de la rencontre. Réaction.

“On va dire que en dépit de la victoire, il y a toujours des choses à corriger. On n’a concédé c’est vrai quelques occasions de but évitables. On essaie de grouper bien défensivement et les gars ne montaient pas sur le porteur de balle à temps. Parce que j’avoue que c’est une équipe très technique qui joue les attaques rapides. Et ça c’est des choses qu’on devrait encore corriger. Donc on n’a été vraiment conquérant. Les enfants ont été conquérants. Donc voilà ce sont les choses que nous allons essayer de travailler pour ne plus tomber sur ces pièges là.

Je voudrais dire ici que nous avons pris le but à la deuxième minute hein sur une action collective parce que très mal placé défensivement. Ils ont joué le coup à fond. Ils ont bien joué le coup et à la deuxième minute on n’était mené. Heureusement on se remet vite. On égalise je pense à la 14e minute par là. On va à la mi-temps un but partout. Quand on revient c’est le même scénario. Chaque fois qu’il y a corner contre eux, systématiquement ils défendent tous dans leur surface de réparation pour par la suite mener une attaque très rapide. Bon voilà on n’a çu ça on n’a essayer de contrer cela. Puis les 87e minutes je pense qu’on n’a marqué ce deuxième but qui nous a délivré même si l’arbitre a offert un penalty gracieux à Alahli heureusement pour nous, nous avons un très grand gardien Aschou Kerrido qui a bien repoussé ce pénalty là.

J’avoue aussi que nous prenons ce premier but à la deuxième minute parceque nos enfants sont dépaysés. Les gars sont vraiment dépaysés, il y a les bruits autour du stade, il y a les spectateurs qui font du bruit. Alahli est supporté ici hein. Euh il y a eu les feux d’artifice, il y a eu des pétards donc l’ambiance était électrique avec une fanfare. Les enfants n’ont jamais joué ce genre de rencontre avec une fanfare en ouverture de match qui les accompagne jusqu’au stade. Donc tout ça ils étaient bleuffes et ils avaient la tête en l’air. Donc pendant qu’ ils observaient encore le public, les gradins, on n’a pris ce but là. Heureusement on s’est vite remis, on n’a égalisé et quand on revient on n’a compris qu’il faut se concentrer dans le jeu et voilà.”

Propos décryptés par Rodrigue Djengoue.

About Rodrigue DJENGOUE

"La Voix du perroquet" est un site d'information généraliste. Nous parlons de sport - football, culture, politique mais aussi de société... Email: djengouerodrigue@gmail.com

Check Also

Cameroun-ELITE ONE: Voici le programme complet de la première journée

Facebook Twitter Pinterest LinkedIn WhatsApp Telegram La fédération camerounaise de football a rendu officiel la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *