lundi , octobre 25 2021
Home / ACTUALITE / Assemblée générale de la Fecafoot : Roger Noah « Moi j’ai honte pour tout ce qui se passe aujourd’hui »

Assemblée générale de la Fecafoot : Roger Noah « Moi j’ai honte pour tout ce qui se passe aujourd’hui »

Le président de la formation d’As Fortuna actuel leader du championnat d’Elite ONE dans la poule A affirme que l’Assemblée générale de la fédération camerounaise de football qui s’est déroulée le 13 juillet 2021 à l’hôtel Mont Febe de Yaoundé n’honore pas du tout le football camerounais. Il a livré ses impressions au micro de Raoul T. Réaction.

Roger Noah.

« En tant dirigeants des clubs j’ai d’abord honte, pour le spectacle que les acteurs du football offre non seulement aux camerounais, mais au monde entier. Vous avez constaté hier que l’Assemblée a été annulée par le sous-préfet, a été réhabilitée. C’est tellement gênant. Nous tous nous savons qu’il y a eu tellement de tiraillements à l’Assemblée aujourd’hui et nous avons à juste titre que le football revienne sur le terrain d’avantage parce que aujourd’hui il est dans les tribunaux, dans les plateaux de télé et il ne se joue pas sur le terrain. Moi j’ai honte pour tout ce qui se passe aujourd’hui. Nous avons besoin des rassemblements, nous avons besoin d’un football qui parle. Nous avons besoin des hommes responsables qui respectent les décisions de justice, qui respectent les orientations qui sont prises pour qu’on se retrouve chaque jour entrain de communier hommes de médias, acteurs sur le terrain, travailleurs de stade, dirigeants de clubs, joueurs et entraîneurs. On n’a besoin de conjuguer à l’unisson et regarder la même direction pour que le football camerounais rebondisse au cas échéant nous n’aurons que nos yeux pour pleurer. Parce que tout autour de nous les gens sont entrain de travailler. Nous savons qu’il y a entre autre 2009 et 2018 vous savez ce qui est gênant c’est que l’Assemblée a eu lieu. Certainement il y a certains camerounais qui vont se retrouver encore une fois de plus au TAS parce qu’ils n’ont pas été satisfaits.

C’est pour cela que j’interpelle la responsabilité des sages de ce pays de comprendre qu’on ne peut pas diviser les enfants d’un même pays pour une histoire de ballon. Plus que jamais les acteurs du football doivent regarder la même direction et on n’a besoin d’un grand homme à la fédération qui peut rassembler tous les acteurs pour que le football rebondisse sur les stades. »

Propos décryptés par Rodrigue Djengoue.

About Rodrigue DJENGOUE

"La Voix du perroquet" est un site d'information généraliste. Nous parlons de sport - football, culture, politique mais aussi de société... Email: djengouerodrigue@gmail.com

Check Also

CAN2021: La signature de l’accord cadre aura lieu demain vendredi

Facebook Twitter Pinterest LinkedIn WhatsApp Telegram Facebook Twitter Pinterest LinkedIn WhatsApp Telegram

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *