samedi , mai 15 2021
Home / ACTUALITE / Cameroun-Douala 4e : Le chef du bloc 2 de Mambanda appelle les riverains à se mobiliser pour lutter contre l’inondation

Cameroun-Douala 4e : Le chef du bloc 2 de Mambanda appelle les riverains à se mobiliser pour lutter contre l’inondation

Dimanche dernier sa majesté Georges Elessa Vidal chef du bloc 2 de Mambanda dans l’arrondissement de Douala 4e a pris le taureau par les cornes en descendant sur le terrain avec sa population pour endiguer le phénomène de l’inondation. Au terme de cette descente laborieuse, il a exprimé ses impressions et ses attentes vis à vis de ses pairs, des populations et des autorités. Réaction.

Sa majesté Elessa Vidal.

“Je suis le chef du bloc 2 de Mambanda monsieur Georges Elessa Vidal. Je suis avec mon équipe. Nous venons d’aboutir à un travail très important. Pourquoi ? Parce-que notre drain était complètement bouché. On n’a pas pu finir aujourd’hui. Nous avons décidé de quitter le bloc 2 au pont du bois de foret-bar selon notre programme puisque aujourd’hui on n’a travaillé assez vous l’avez vu vous mêmes les obstacles que nous avons trouvés sur le drain: les bouteilles, les pourritures, les W.C et autres. Nous avons fait le maximum d’effort pour ouvrir certains endroits.

Là maintenant il nous reste au niveau du pont du bois parce-que il y a les Sisongo qu’il faut couper, il y a les endroits où il faut casser. Donc je signale à toute la population de Mambanda, tous les chefs de Mambanda, tous les chefs de foret-bar que tout le monde dimanche prochain en matinée 6h30 que nous nous retrouvons ici sur le pont du bois pour pouvoir finir le travail que nous nous avons commencé.

Parce-que l’inondation que nous avons eu cette année ici à Mambanda depuis je suis à Mambanda je n’avais eu ce genre d’inondation. Alors l’heure est très grave. Donc il est temps que tout le monde soit mobilisé pour pouvoir travailler.Que les gens se mobilisent.Chacun vient avec sa machette, râteau, pèle ronde et pèle bêche pour travailler avec les bottes, pour entrer dans l’eau et desengorger le drain.

Ceux qui jetent les ordures dans le drain, qu’ils ne jetent plus dans les drains ni bouteilles. Qu’ils commencent à les enlever. Chaque personne qui est à côté de la rigole doit nettoyer la rigole. Parce qu’il y a les gens qui mettent les plantes dans la rigole. Ils ne font que réduire la rigole avec les plantes. Qu’ils enlèvent ces plantes. Parce que la prochaine fois que nous allons passer nous allons couper toutes les plantes. Tous les W.C et les porcheries qui sont en bordure de drain nous allons les casser et les barrières et les maisons. Que ces populations qui sont à côté des drains soient informées qu’on va casser leur porcherie, leur WC, leur barrière, leur maison.

Et je signale parce-que là je vais voir avec le sous-prefet et monsieur le maire pourqu’ils nous donnent l’appuie pour pouvoir faire ce travail comme il se doit. Parce-que nous souffrons beaucoup à Mambanda, à Bonaberi généralement. Donc il faut que monsieur le maire puisse nous aider à faire ce travail. Parce-que ce n’est pas un petit travail. Nous demandons également au gouvernement, à monsieur le maire que notre rigole, la grande rigole quittant Mambanda à partir de Bocom jusqu’au Wouri que ce drain soit fait, qu’on puisse la construire. Parce-que nous souffrons beaucoup à Mambanda avec les inondations. Une petite pluie comme ça allez c’est fini. Nous sommes inondés. Merci beaucoup.”

Propos recueillis par Rodrigue Djengoue.

About Rodrigue DJENGOUE

"La Voix du perroquet" est un site d'information généraliste. Nous parlons de sport - football, culture, politique mais aussi de société... Email: djengouerodrigue@gmail.com

Check Also

ÉLITE ONE-11E JOURNÉE : David Pagou “On va continuer de travailler”

Facebook Twitter Pinterest LinkedIn WhatsApp Telegram Battus (2-0) lors de la 11e et dernière journée …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *