jeudi , août 5 2021
Home / L'INTERVIEW / Cameroun-Reprise du championnat : Franck Happi “Notre voix a été entendue et enfin nous pouvons répartir dans les stades”

Cameroun-Reprise du championnat : Franck Happi “Notre voix a été entendue et enfin nous pouvons répartir dans les stades”

Franck Happi PCA de l’Union sportive de Douala.

Avant de se rendre au stade Ahmadou Ahidjo pour les matchs d’ouverture, les présidents de club et les dirigeants intérimaires de la Fecafoot ont tenu la veille une réunion de concertation au siège de l’instance faîtière du football camerounais à Yaoundé. Au centre des débats, le calendrier et les modalités de l’organisation des championnats d’élite One et Two. A l’issu des travaux, Franck Happi président du syndicat des clubs et président de conseil d’administration de l’Union sportive de Douala a livré ses impressions au micro de notre confrère Aboubakar Sayani. Interview.

Au sujet du déroulement de la réunion.

Globalement très satisfait. C’est l’occasion pour nous de remercier les autorités de ce pays qui nous ont entendus. Notre voix a été entendue et enfin nous pouvons repartir dans les stades. Toutes les conditions sont remplies pour que nous puissions repartir sur les stades. Et nous ne remercierons jamais assez la plus haute autorité de ce pays le chef de l’état pour les infrastructures qu’elle nous a données et surtout pour avoir entendu la voix des présidents de club et que enfin la sérénité revienne, nous permettant de pouvoir repartir dans les stades.

Est-ce que vous avez le sentiment aujourd’hui au regard de ces travaux que la grande famille du football est enfin réunie, résolue à regarder dans les mêmes direction à savoir le football?

Oui oui Surtout les acteurs. Parce qu’il faut faire le distinguo entre les acteurs et ceux qui sont en dehors. Les acteurs du football ne pourront jamais être distants les uns les autres trop longtemps. Et c’est là où il faut faire le distinguo. Quand vous êtes un acteur majeur du football c’est-à-dire président de club, quelque soit les conflits… Vous avez vu. Vous savez certains d’entre nous sur les réseaux sociaux on n’a l’impression qu’on se regarde en chien de faïence. Quand il faut l’intérêt du jeu, très rapidement ces différences là tombent. Parce que nous tous nous sommes mus par une seule volonté, servir la passion que nous avons pour ces jeux là. Et c’est ce que nous avons essayé de faire.

Aujourd’hui ce n’est pas grave, l’essentiel est que la paix règne, et que la sérénité revienne.

Propos décryptés par Rodrigue Djengoue.

About Rodrigue DJENGOUE

"La Voix du perroquet" est un site d'information généraliste. Nous parlons de sport - football, culture, politique mais aussi de société... Email: djengouerodrigue@gmail.com

Check Also

CAN2021: Voici le studio TV du stade Kouekong

Facebook Twitter Pinterest LinkedIn WhatsApp Telegram Studio télé du stade Kouekong. Facebook Twitter Pinterest LinkedIn …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *