lundi , octobre 18 2021
Home / ACTUALITE / Coupe de la CAF: Souleymanou Aboubakar « On n’est à près de soixante dix pour cent de la qualification »

Coupe de la CAF: Souleymanou Aboubakar « On n’est à près de soixante dix pour cent de la qualification »

Les poulains de Souleymanou Aboubakar se sont imposés dimanche dernier (1-0) au stade Roumde Adjia de Garoua sur la formation ASC Jaraaf match comptant pour les quarts de finale aller de la coupe de la confédération africaine. Au cours de la conférence de presse d’après match, le coach du club de la rive gauche de la Benoue s’est exprimé sur la performance de ses poulains… Réaction.

Quelles sont les leçons que vous tirez de cette rencontre ?

Souleymanou Aboubakar : Merci beaucoup de m’avoir passé la parole. J’avoue que jouer à domicile ne suffit pas. Il faut aller chercher dans ses tripes. Car en face on n’a un adversaire de taille. Vous avez vu jusqu’à pratiquement à la dernière minute même en infériorité numérique, ils nous ont donné la sueur froide. Alors qu’il fallait faire la différence tout de suite ici et espèrer aller faire un autre résultat, un bon résultat là-bas au Sénégal. Nous avons misé sur une ligne défensive avec juste un pointeur en bas. C’est-à-dire qu’il y a un joueur devant la défense. Et les autres devaient assister la ligne d’attaque. Nous avons insisté et ma foi notre façon de faire a encore créé. C’est à dire un ballon sur le côté et une reprise de volée dans les filets.

Voilà ça a été toujours notre point fort. Il faut aussi avouer que ce n’est qu’une première partie. Parce que la qualification il faut aller la chercher au Sénégal. Donc nous irons vraiment cette fois là c’est nous les commandos pas ce qu’on me disais tout à l’heure ici. Nous irons en commandos défendre nos couleurs merci.

Nous avons vu aujourd’hui que votre équipe a du mal à battre cette équipe de Jaraaf malgré sa supériorité numérique. Pendant longtemps les supporters ont pensé que c’est le Jaraaf qui partirait d’ici avec un point positif. Mais qu’est-ce qui n’a pas marché auprès de vos joueurs cet après midi ?

Souleymanou Aboubakar: Écoutez ce n’était pas du facile. Nous avions en face de nous une très très bonne équipe, et nos joueurs ont voulu marquer très tôt pendant la rencontre mais ce n’était pas aussi facile comme on le pensais. Au regard de cette partie je suis d’accord avec vous sur la possibilité pour nous d’élever encore notre niveau pour être encore plus performant lors des prochaines rencontres.

Coach nous avons remarqué que votre équipe a eu du mal à s’imposer malgré sa supériorité numérique. Qu’est-ce que vous comptez faire pour solidifier cette équipe en perspective du match retour sachant que par moment on avait nu était le sauvetage de justesse de notre défenseur Étamé Ngombe en corners, on aurait pu encaisser un but à ce moment .

Souleymanou Aboubakar : Ce que je peux vous dire c’est que effectivement je ne peux pas vous dire ce que nous allons faire le weekend prochain au Sénégal à Dakar, mais ce que je peux vous dire c’est que nous avons une stratégie que nous mettrons en place une fois là-bas pour aller avec beaucoup d’ambition et en opération commando carrément pour pouvoir ramener le point positif pour ne pas dire la qualification.

Alors aujourd’hui quel a été votre système de jeu au coup d’envoi ? Et qu’est-ce vous avez dit à vos joueurs après le carton rouge pris par un défenseur sénégalais ? Vous gagnez (1-0) ici à Garoua à quel type de match vous vous attendez pour ce match retour très décisif au Sénégal ?

Souleymanou Aboubakar : Oui disons que avec un joueur en moins nous nous sommes dit qu’il y avait un décalage simple à procéder. Un décalage simple, le ballon doit partir d’un coin à l’autre trouver le juste milieu pour faire la différence. Le match au Sénégal je suis sûr que ce ne sera pas aussi aisé, mais nous prendrons les dispositions nécessaires qui vont nous permettre de nous qualifier. Voilà quoi.

Est-ce que vous êtes satisfait de la prestation de vos joueurs cet après-midi ?

Souleymanou Aboubakar : Merci je ne sais pas en dehors de la victoire qu’est-ce qu’on peut demander à jouer ? Ils nous ont donné trois points, et surtout ils ont respecté la consigne de ne pas encaisser. Ça c’était la priorité, c’etait la première des consignes, refuser d’encaisser en premier surtout pas à domicile étant donné que le match retour c’est à l’extérieur. Bon maintenant non seulement ils n’ont pas encaisser, mais ils nous ont donné trois points ça fait un pas. Vraiment on n’est à près de soixante dix pour cent de la qualification.

Propos décryptés par Rodrigue Djengoue.

About Rodrigue DJENGOUE

"La Voix du perroquet" est un site d'information généraliste. Nous parlons de sport - football, culture, politique mais aussi de société... Email: djengouerodrigue@gmail.com

Check Also

Fecafoot : Seidou Mbombo Njoya et cie suspendus par l’AG de 2009

Facebook Twitter Pinterest LinkedIn WhatsApp Telegram Le président par intérim de la fédération camerounaise de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *