samedi , mars 6 2021
Home / L'INTERVIEW / Coupe de la CAF-Tour de cadrage: Aurélien Étame Ngombe s’exprime sur la rencontre de dimanche

Coupe de la CAF-Tour de cadrage: Aurélien Étame Ngombe s’exprime sur la rencontre de dimanche

Coton sport de Garoua affronte ce dimanche 14 février au Niger la formation de l’As Sonidep de Niamey en match aller pour le tour de cadrage de la coupe de la CAF. En partance pour le Niger, le club  phare du septentrion a fait escale à Douala hier jeudi. Aurélien Étame Ngombe qui venait de prendre part au CHAN s’est exprimé sur la préparation de cette rencontre au micro de notre confrère Aboubakar S. . Interview.

Aurélien Étame Ngombe transfuge de Bamboutos FC.

Sur l’issue de la rencontre.

Oui dès le début de la coupe de la CAF on savait qu’on n’était toujours attendu. On savait qu’on n’était l’un des représentants. Actuellement nous sommes les seuls. Maintenant c’est le foot. Vous savez le Chan nous a tout montré, on n’a appris certaines choses. Maintenant on ne va pas dire qu’on va gagner, on ne va pas dire qu’on va battre cette équipe parce que c’est une équipe du Niger… Nous avons vu le Niger nous a causé pas mal de problèmes déjà en match amical et au CHAN. Donc il y a certains des joueurs de cette équipe qui étaient au CHAN. Donc on va se méfier, on va prendre le match avec beaucoup d’autorité et de patience. On va tout donner. Donc je ne veux pas me prononcer sur ce match là. Mais je pense que ce sera un très bon match.

Alors lorsqu’on vient  de l’équipe nationale. Dans quel état d’esprit on rejoint le groupe ? Avec une grosse tête, où on n’est calme, on motive les autres pour être au même niveau ?

Non on ne vient pas avec une grosse tête. Celui qui vient avec une grosse tête ça veut dire qu’il n’a encore rien compris de la vie. Celui qui vient avec une grosse tête ça veut dire qu’il ne sait pas où il va. Je pense que les joueurs de coton sport sont affûtés, sont très bien aguerris. Parceque l’encadrement de Coton Sport est tel qu’il est. On ne se prend pas la tête parce que vous ne pouvez pas vous prendre la tête. Vous n’êtes pas le seul à jouer le CHAN dans le groupe de coton sport. Vous n’êtes pas, vous n’avez rien fait plus que les autres. 

Quand on arrive à Coton sport, on vous montre les photos de Edgar Salli on vous montre les photos des champions d’Afrique, des grands qui ont déjà tout fait, d’Aboubakar, de beaucoup de personnes. Donc quand vous venez de jouer un CHAN, même si c’est pour Coton ça ne signifie rien. C’est un plus pour vous peut-être pour eux aussi. Mais c’est rien. Et quand vous voyez tout ça vous dîtes ok vous avez encore beaucoup à donner. Et vous devez rester les plus calme parce beaucoup ont fait comme vous et plus que vous. Donc on n’est calme on sait ce qu’on n’a à faire. On motive les gars. On n’essaie d’apporter la petite expérience qu’on a appris de l’autre côté et je pense que ça va aider tout le groupe.

Propos décryptés par Rodrigue Djengoue.

About Rodrigue DJENGOUE

"La Voix du perroquet" est un site d'information généraliste. Nous parlons de sport - football, culture, politique mais aussi de société... Email: djengouerodrigue@gmail.com

Check Also

Cameroun-Reprise du championnat : Parfait
Siki s’exprime sur la disponibilité des stades à Douala.

Facebook Twitter Pinterest LinkedIn WhatsApp Telegram Depuis la saison dernière les équipes de Douala reçoivent …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *