mercredi, novembre 30, 2022
spot_img
HomeACTUALITEDisparition de Joseph Apam: L'international camerounais sort de sa cachette

Disparition de Joseph Apam: L’international camerounais sort de sa cachette

Après la publication sur les réseaux sociaux de l’information selon laquelle il a déserté sa chambre d’hôtel en Allemagne, Joseph Apam international camerounais d’Apejes de Mfou a fait un voice pour éclairer l’opinion.

Joseph Apam.

« Salut moi c’est Apam international camerounais d’Apejes football club. Si je fais ce voice, c’est par rapport à certains messages que j’ai retrouvés sur les réseaux sociaux dans le but de me diffamer et de salir ma carrière. Déjà je tiens à vous rassurer que ces informations sont fausses.

En effet quittant du Cameroun le manager qui est venu me solliciter après mes prestations après la saison que j’ai faite m’avait parlé d’un contrat directe pour l’Autriche. Un contrat qui d’ailleurs devait se faire au pays. Mais qui n’a pu être fait parce qu’on ne pouvait pas faire un contrat sans la visite médicale. Donc du coup j’ai décidé de prendre cette piste. Parce que c’était la piste qui était ponctuelle. Or j’avais plusieurs autres pistes. Du coup c’est comme ça que nous allons au Nigeria pour obtenir le visa. Nous prenons le visa pour le Nigeria et subitement on va en Autriche. Le manager va directement en Autriche parce qu’il faudrait que j’arrive tôt pour que je puisse m’acclimater pour un jour. Car le championnat devait commencer d’ici là.

On n’arrive en Autriche, on va on passe la visite médicale qui s’est d’ailleurs bien déroulée. Et ce qui me surprend c’est que après je vois la vidéo de ma visite médicale sur les réseaux sociaux. Ceci a été publié par lui (manager) sans mon consentement d’ailleurs. Cela m’a surpris. Ah donc on n’a pas encore signé le contrat mais ma visite médicale est publiée. Pourquoi cela. Dès lors je ne pousse pas trop les pensées ailleurs. Je me dis quand même que mais si ce manager le fait, ça bloque d’autres pistes. Mais je continue d’observer. Je reste on ne me dit rien. Par la suite les situations que je vies sont atroces. Je supporte. Et celle qui a débordée le vase c’est celle que j’ai faite sans manger. Donc je passe une journée là-bas sans manger. Bon ils m’ont peut être trouver des justifications mais quand quelqu’un reste dans un endroit où il ne se sent pas en sécurité subitement, instinctivement, cette décision a été prise. J’ai dit je ne peux plus supporter. J’en n’avais marre et c’est comme ça que j’ai pris mon chemin. J’ai aussi vu qu’on a écrit dans les… que c’était avec l’accord de ma famille, du président. Je tiens à rappeler que c’est une décision personnelle, unique. Le président a essayé même de me dire de patienter. Et j’ai dit non. Président c’est moi qui vit ça ici là. Si je vous dit qu’il faut que je parte, il faut que je parte pour éviter le pire. Parce que moi je voyais déjà le pire. Donc je tiens juste à faire ce voice pour dire à mes collègues footballeurs de souvent faire très attention quand ils veulent se lancer dans une expérience pareille. Donc il faudrait bien réfléchir et voir si au pire des cas ce contrat peut se faire au pays. C’est mieux pour éviter cela. Moi tout ce que je vais faire, je vais être costaud, continuer de travailler dur pour pouvoir poursuivre ma carrière. Merci à vous. »

Propos décryptés par Rodrigue Djengoue.

Facebook Comments Box
Rodrigue Djengoue
Rodrigue Djengouehttps://lavoixduperroquet.com
Rodrigue DJENGOUE est un membre de l'association des blogueurs du Cameroun et par ailleurs journaliste sportif sur www.lavoixduperroquet.com
RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -spot_imgspot_imgspot_imgspot_img

Most Popular

Recent Comments