mercredi, mai 18, 2022
spot_img
HomeACTUALITEÉliminatoires CDM U20 Costa Rica 2022: Joséphine Ndoumou Mike "On ne...

Éliminatoires CDM U20 Costa Rica 2022: Joséphine Ndoumou Mike « On ne vendait pas cher notre peau »

Les lionnes indomptables U20 ont affronté cet après-midi dans la cuvette de Bependa leur homologue du Nigeria match comptant pour la 4e journée des éliminatoires de la coupe du monde féminine U20 Costa Rica 2022. Au terme de cette rencontre qui s’est soldée sur le score nul et vierge (0-0) Joséphine Ndoumou le coach des lionnes U20 s’est exprimée face à la presse au cours de la conférence de presse d’après match. Interview.

Joséphine Ndoumou.

Quatre vingt dix minutes accroché à domicile par cette équipe nigériane, quelle réaction coach ?

Coach: Une déception parce que ça n’a pas marché. Par contre je suis satisfaite de la prestation de mes pouliches. Elles se sont surpassées cet après-midi parce que vous savez on ne connaissait pas l’adversaire. Et vous connaissez le spectre qui règne en ce qui concerne le Nigeria et le Cameroun. Euh on ne vendait pas cher notre peau. Tout le monde s’attendait à ce que qu’on prenne une raclée face au Nigeria. C’est pour ça que je tire un coup de chapeau à mes pouliches qui n’ont déjà pas permis que ceci arrive et qui nous permettent aujourd’hui de rentrer aujourd’hui au moins avec un nul.

Est-ce que vous pensez que les changements que vous avez effectués sur la deuxième période ont apporté le résultat escompté ?

Coach: Oui dans la mesure où celles qui ont commencées ont beaucoup donné par rapport au jeu des nigérians. Vous savez le Nigeria ne nous a pas permis de jouer et de développer notre jeu. C’était des longs ballons dans la profondeur. On n’était tout le temps entrain courir. Et ça nous a fatigué à un moment donné. Vous voyez que les filles de couloir étaient obligées de venir un coup de main pour donner une densité au milieu de terrain. Et ça les a fatigué. Il était donc question qu’on permette à l’équipe d’avoir un souffle nouveau. Et celles qui sont entrées ont quand même permis à l’équipe de souffler un peu.

Coach l’on n’a vu clairement aujourd’hui que l’équipe du Cameroun a eu pratiquement trois à quatre occasion franches. Tandis que l’équipe l’équipe du Nigeria a en eu moins. Est-ce que vous pensez que vous pouvez affronter le Nigeria avec ce manque d’efficacité au match retour. Est-ce que ça va marcher, est-ce qu’on n’aura la même grâce.

Coach : Vous savez il y a les jours avec et les jours sans et on ne prévoit pas d’avance un manque d’efficacité. C’est arrivé, tout ce que nous allons faire c’est réajuster, insister sur ce pend de l’entraînement à savoir la finition et l’efficacité devant les goals. Et nous pensons que d’ici le 5(match retour dans une semaine au Nigeria. Ndlr), nos joueuses seront  »ready » comme on dit.

A l’issue de cette rencontre est-ce que vous avez déjà pensé à une autre stratégie de jeu que vous allez mettre sur pied lors du match retour dans une semaine à Lagos ?

Coach : c’est à ça que servent les matchs d’évaluation par exemple pour préparer le match officiel. Maintenant nous avons joué le match officiel sans repère. Parce que ce que le Nigeria a su faire c’est de cacher les informations les concernant. Maintenant nous avons pu observer, et nous avons vu quelque peu leur manière et leur façon de jouer. Et comme la capitaine l’a dit, on n’aura le temps de repenser les stratégies pour pouvoir aller les affronter au Nigeria et ramener cette qualification.

Propos recueillis par Rodrigue Djengoue à Bependa.

Facebook Comments Box
Rodrigue Djengoue
Rodrigue DJENGOUE est un membre de l'association des blogueurs du Cameroun et par ailleurs journaliste sportif sur www.lavoixduperroquet.com
RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -spot_imgspot_imgspot_imgspot_img

Most Popular

Recent Comments