mercredi, novembre 30, 2022
spot_img
HomeA LA UNEELITE ONE: Oumarou Sokba tire les leçons du match nul face aux...

ELITE ONE: Oumarou Sokba tire les leçons du match nul face aux Astres

Les poulains d’Oumarou Sogba ont fait match nul (1-1) face aux Astres de Douala samedi dernier au stade de la réunification de Bependa. Au terme de ce match d’ouverture comptant pour la première journée du championnat de football professionnel de première division du Cameroun saison 2022-20223, Oumarou Sokba le coach de l’Union sportive de Douala s’est exprimé au sujet de cette rencontre face aux hommes de médias au cours de la traditionnelle conférence d’après match. Interview.

Oumarou Sokba. (Crédit photo infos sport 237)

Coach faites un debrief de la rencontre.

Oumarou Sokba : Déjà bonsoir à tous. Belle initiative de faire les conférences de presse après les matchs. Ça me va tout droit au cœur. Honnêtement je suis déçu, déçu par la production du jeu de mon équipe aujourd’hui. Je pense que nous n’avons existé dans le jeu que pendant vingt minutes après avoir été mené. En deuxième mi-temps on n’a été je veux dire méconnaissable. Je l’ai fait savoir à mes joueurs. On n’a pris un point. On ne va pas cracher la dessus. Mais on n’a pas été bon. Je crois que relèverai de la prétention de dire qu’on devait gagner parce qu’on n’a pas du tout été bon.

Comment est-ce que vous expliquez les multiples difficultés de votre équipe aujourd’hui face à l’équipe des astres de Douala ?

Oumarou Sokba : si vous avez remarqué, dans les Astres il y a quand même une dizaine d’ancien. Je pense qu’ils avaient déjà épousé le style de jeu de l’équipe, qui connaissent cet environnement là. Cette année Union a carrément refait tout son effectif. Sur le 11 entrant aujourd’hui il n’ y avait que trois anciens. Donc il est difficile à ces nouveaux joueurs là de s’adapter au style qu’on leur impose . Donc je vais simplement dire que je crois que c’est mentalement, peut être même j’ai senti à un moment donné la peur de mal faire chez certains qu’on a perdu le match vous avez …

Hier en conférence de presse d’avant match vous avez promis du beau jeu et une victoire mais malheureusement il n’y a pas eu de victoire mais le beau jeu quand même. J’aimerais savoir quelle est votre part de responsabilité dans ce qui est arrivé à votre équipe aujourd’hui ?

Oumarou Sokba : Quand vous dirigez un troupeau de boeufs, quand un boeuf se perd, c’est le berger qui est responsable. Donc forcément j’endose toute la responsabilité parce que c’est moi qui les entraine et je dis les transitions défensives on n’a été vraiment mauvais. Vous avez fait la bonne remarque. On se mettait toujours en danger, toujours entrain de reculer, toujours dans les situations de poursuite.

Les défenseurs ils ont horreur de ça. C’est à moi de trouver l’organisation défensive qui va arranger déjà les joueurs pour le prochain match. Mais je dis la responsabilité de ce qui s’est passé aujourd’hui m’incombe surtout l’aspect défensif. Maintenant même quand on avait le ballon si vous avez remarquez, il manquait de profondeur, il manquait de vitesse dans le transmissions. Ce sont des choses choses qu’il faut corriger. Je dis et je le répète encore j’ai pas aimé voir mon équipe jouer aujourd’hui.

Alors coach la saison passée on sait que l’un des grands problèmes de l’Union sportive c’était plutôt l’attaque parce que vous ratiez beaucoup de buts. Et aujourd’hui on n’a pratiquement pas vu d’occasion de but. Quatre petits tirs et pas d’occasions de franche. Est-ce que ce problème là va continuer à poursuivre Union cette saison? Est-ce que vous avez réussi à trouver des solutions par rapport à ce problème d’attaque et de finition ?

Oumarou Sokba : Déjà pour ceux qui me suivent ça fait… c’est ma 11e saison en ligue 1, j’ai jamais gagner un premier match. Tu es mon camarade, on n’a fait les bancs ensemble. On n’a été étudiant ensemble. J’ai jamais gagné un premier match de championnat. C’est le premier nul que je fais en premier match de championnat. Tout mes matchs en première division j’ai toujours perdu mes premiers matchs. C’est pour ça qu’aujourd’hui j’étais anxieux, je me disais quand ils ont mené que ça va encore m’arriver. Parce que chaque fois je perds toujours les premiers matchs. Donc on va dire que c’est la superstition. Mais bon aujourd’hui on n’a voulu briser le mythe. Maintenant au niveau de l’attaque je crois qu’il faut une animation particulière pour pouvoir mettre les attaquants en orbite. Le véritable problème c’est que nos milieux de terrain excepté le jeune Paten, c’est le seul qui essayait de porter le ballon et de créer le danger dans la partie adverse. On n’a eu des attaquants cette année qui ma foi ont de la qualité. C’est à nous de tenir un discours positif pour que mentalement et psychologiquement ils soient en confiance. Donc je ne vais dire que les joueurs que j’ai recruté du jour au lendemain sont devenus mauvais. C’est à nous de continuer de travailler. Et j’ose espérer que le match de dimanche on montrera un autre visage.

Coach aujourd’hui vous faites mention du volet défensif. Vous a t-il manqué Iyendjock qui est en sélection? Parce qu’on sait que c’est votre couteau suisse même la saison dernière. Et qu’à chaque fois qu’il n’était pas là Union souffrait un peu. Est-ce que votre couteau suisse vous a manqué un peu?

Oumarou Sokba : Bon j’ai été quand même déçu qu’on n’est pas pu avoir les joueurs qui sont en sélection. J’ai été aussi surpris que les joueurs de Coton ont été libérés. On n’a deux joueurs en sélection Iyendjock. je pense que c’est l’âme de l’équipe quand il n’est pas là on se rend compte de son absence. Donc vous avez raison. Je corrobore ce que vous dites parce que notre jeu était énormément basé sur sa capacité non seulement athlétique et technique. Donc il n’a pas été là aujourd’hui. C’est pour défendre les couleurs du pays. On va simplement continuer à travailler sans lui. Il se dit que sans lui on devra gagner.

Coach après le but des Astres de Douala quelle analyse faites vous de la prestation de Haschu Kerrido ?

Oumarou Sokba : Au delà des qualités techniques, il y a le fait que à moment donné j’ai senti qu’il fléchi, et je crois que mentalement il a aidé beaucoup de jeunes là en leur prodiguant des conseils, en les galvanisant durant le match. Après le but des Astres je pense que s’il n’avait été mentalement présent, on n’aurait baissé les bras. On n’a pu avoir les ressources pour pouvoir revenir. Même après sur la fin du match on n’a joué pratiquement dans notre moitié et je crois que sur les derniers ballons s’il n’était pas présent et concentré on devait encaisser. Je pense que le match d’aujourd’hui sa performance a été on va dire énorme. Il aurait pu être l’homme du match parce que les Astres quand même sur plusieurs situations ils nous ont mis en danger. Donc pour moi c’est le gardien que j’attendais. Il a fait le match que je voulais.

Propos recueillis par Rodrigue Djengoue à Bependa.

Facebook Comments Box
Rodrigue Djengoue
Rodrigue Djengouehttps://lavoixduperroquet.com
Rodrigue DJENGOUE est un membre de l'association des blogueurs du Cameroun et par ailleurs journaliste sportif sur www.lavoixduperroquet.com
RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -spot_imgspot_imgspot_imgspot_img

Most Popular

Recent Comments