jeudi, juillet 7, 2022
spot_img
HomeUncategorizedELITE ONE -Union vs Stade Renard les réactions

ELITE ONE -Union vs Stade Renard les réactions

La rencontre comptant pour la 14e journée poule A du championnat de football professionnel de première qui a opposée cet après midi l’Union sportive de Douala à Stade Renard de Melong dans la cuvette de Bependa s’est soldée sur le score nul et vierge (0-0). Au terme de la rencontre, nous avons receuilli les impressions des coachs des deux formations. Interview.

Jules Ndeme.

Jules Ndeme (Coach de stade Renard de Melong):  « Il fallait tout faire pour arrêter l’hémorragie cet après midi. »

Alors coach présentez vous.

Je suis Jules Ndeme entraîneur de stade Renard de Melong.

Premier match officiel Jules Ndeme.  Match nul face à Union quels commentaires ?

C’était un match assez compliqué pour nous. Nous sortons d’une période très difficile. Et il fallait tout faire pour arrêter l’hémorragie cet après midi.

Alors on n’espère que la suite de la compétition les victoires vont s’en enchaîner quand même.

Bon c’est un brin d’espoir. Dans la mesure où tous les derniers matchs nous avons pris au moins un but sans en marquer. Mais nous n’avons pas pris aujourd’hui. Et c’était d’autant plus difficile que il y avait une similitude dans nos prises de but. Ça veut dire qu’on prenait toujours deux buts en cinq minutes. Bon aujourd’hui nous avons fait 90 minutes sans en prendre. Je crois qu’il y a un brin d’espoir pour l’avenir.

Comment s’est passé la transition ?

Non bon. La transition le coach (Gabriel Zabo) a décidé prendre un peu de recul peut être pour mieux se concentrer, se reposer avant son stage. Bon maintenant nous sommes dans l’équipe ensemble depuis le début de la saison. Je crois que de ce côté ça ne peut pas être un problème pour les enfants et pour nous. Merci.

Oumarou Sokba.

Herman Oumarou Sokba: (Coach de l’Union sportive de Douala)  » Je pense que c’est psychologiquement qu’on a failli aujourd’hui. »

Vous même vous avez vu le match. On n’arrive pas à marquer. Manque de Baraka. Je pense que maintenant il faut simplement continuer à encourager les joueurs pour qu’on puisse mettre ce but. Je leur ai demandé de croire, de croire. Bon on va pas cracher sur un point. On n’a pas perdu. La satisfaction c’est que ça fait deux matchs qu’on n’a pas encaissé. A la phase aller ce n’était jamais arrivé. Je préfère retenir ce qui a été positif. Pour le reste, forcément un jour le but entrera. Et c’est à nous à l’entraînement de faire  une préparation mentale d’accentuer là dessus. Parce que là je pense c’est psychologiquement qu’on a failli aujourd’hui. Et ça incombe à tout le monde moi d’abord le berger de la troupe de me remettre en question peut être dans le management et puis le discours qu’on tient aux joueurs pendant toute la semaine. Mais je crois ça va aller.

C’est très très éprouvant (de jouer à 14h Ndlr) pour les organismes. Vous avez vu la canicule de Douala. Et il n’est pas facile pour les joueurs de jouer chaque 48h. De jouer deux matchs à quatorze heures. A un moment donné ça épuise. Et vraiment bravo à ces acteurs là sur le terrain qui donnent tout ce qu’ils ont en dépit des conditions de la chaleur. Il faut simplement les encourager. Merci.

Propos recueillis par Rodrigue Djengoue.

Facebook Comments Box
Rodrigue Djengoue
Rodrigue DJENGOUE est un membre de l'association des blogueurs du Cameroun et par ailleurs journaliste sportif sur www.lavoixduperroquet.com
RELATED ARTICLES

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisment -spot_imgspot_imgspot_imgspot_img

Most Popular

Recent Comments