jeudi , juin 24 2021
Home / ACTUALITE / FAITS DE SOCIETE: 01 mort pour une affaire de succession à la chefferie de Batchingou

FAITS DE SOCIETE: 01 mort pour une affaire de succession à la chefferie de Batchingou

CAMEROUN: La succession au poste de notable dans une chefferie situé à l’ouest Cameroun oppose une famille et certains notables qui s’entre-tuent depuis quelques jours.
chefé-1024x768-735x400
Lors des cérémonies marquant les funérailles du decujus , le jeune Steve Monga petit fils de papa Mehole fut arrêté contre route attente parmi sa nombreuse descendance comme son successeur par ses pairs de cette société .
Le choix porté sur le jeune homme était surprenant en ce que celui-ci contrastait avec la pratique religieuse chrétienne de sa famille nucléaire qui était connue de tous Ce choix était d’autant plus inexplicable et contestable en ce qu au sein de cette grande famille plusieurs fils et petits étaient rompus dans les pratiques païennes Caractérisées par l’adoration des crânes des morts et des pratiques sacrificielles.
Cette situation injuste selon le sieur Monga Roger, le géniteur du jeune Steve ne pouvait pas découler de la volonté de son papa qui connaissait parfaitement sa vie religieuse pentecôtiste de sa famille mais de ses oncles et autres personnes tapis dans l ombre qui voulaient à travers cet acte ignoble entamer la foi chrétienne de sa famille en leur imposant désormais la pratique des rites et adorations sataniques propres à cette société et fermement combattues par les saintes écritures. Après cette arrestation, le jeune successeur fut entraîné dans la forêt sacrée ou il devait subir une Initiation de (09) neuf semaines Cette initiation suivant les informations recueillies auprès d autres membres de cette secte consistait à se nourrir uniquement pendant la période sus évoquée de la viande saignante mélangées à des décoctions hallucinogènes , entretenir des rapports sexuelles avec des veuves hormis sa grand mère et avec (09) neuf fillettes vierges’
Une semaine après avoir de force débuté les rites d initiation, profitant d un entretien entre les instructeurs et les (08) veuves de feu Mehole, le jeune Steve Va entreprendre de s’enfuir de la forêt sacrée. Malheureusement suite à une confusion certains notables iront à douala tuer Romuald Chiadop qui ressemblait beaucoup à son cousin Steve .
Après cet incident, la nouvelle s est répandue dans le village et s’en est suivi une bataille rangée entre les familles de CHIADOP Romuald qu’on disait alors avoir été froidement assassinée et celle du fugitif.
Nos sources nous renseignent que cette violente altercation aurait fait de nombreux blessés parmi lesquels un certain Blaise qui est interné aux urgences de l hôpital protestant de Bangwa et aurait permis l’arrestation de monsieur Monga Roger par les éléments de la brigade de Bamena.
Le papa du jeune homme selon les mêmes sources, aurait été déféré au parquet du tribunal de Bangangte pour répondre des faits de complicité d’assassinat reproché à son fils.
Pour sa part, il se raconte que le fugitif quant à lui qui demeure à ce jour sans nouvelle aurait entamé son évasion en tenue d Adam et qu il aurait abandonné les gris gris ceinturant son corps dans un village voisin. Quant aux veuves et (02) deux fillettes qui avaient été préparées pour l accompagnement des rites d initiation elles ont été ramenées nuitamment de la forêt sacrée pour être prochainement entendues par les autorités judiciaires.
Les membres de la confrérie ont entrepris en guise de représailles de planter le « tsep’ dans l’ensemble de la concession familiale et même dans les plantations des Monga.
Le ‘tsep’ dans la tradition de ce village renvoie au bannissement. Le monde est formidable vivons seulement
#lavoixduperoquet #Steve_Monga

About lavoixduperroquet

www.lavoixduperroquet.com est un site web d'information qui vous relate l'actualité sportive au quotidien. TEL: (+237) 679219420 / 698600556

Check Also

Lionnes indomptables : Gabriel Zabo remplace Alain Djeumfa

Facebook Twitter Pinterest LinkedIn WhatsApp Telegram C’est la quintessence du communiqué signé ce jour par …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *