vendredi , septembre 17 2021
Home / L'INTERVIEW / Suspension du Président de la CAF : Charles Mongue-Mouyeme livre son analyse

Suspension du Président de la CAF : Charles Mongue-Mouyeme livre son analyse

Le président de confédération africaine de football en exercice Ahmad Ahmad a été suspendu pour cinq ans de ses fonctions pour mauvaise gestion et détournement de fonds. Sanction publiée hier lundi par la FIFA. Décision prise par la chambre du jugement du comité éthique de l’instance faîtière du football mondial. Au micro de notre confrère Nana P., Charles Mongue-Mouyeme l’analyste et expert en communication affirme que cette chute était prévisible. Réaction.

Charles Mongue-Mouyeme.

“Alors dire que c’était prévisible pour moi que monsieur Ahmad allait être suspendu par la FIFA pour cinq ans ce serait prétentieux en réalité. Par contre ce que je prédisait un peu c’est que Ahmad ne se succéderait pas à lui-même parce que je pense qu’on a tous vu au niveau de sa gestion des evenements que c’était relativement tatillon et avec cette effectivement cette affaire à la FIFA qui pendait un peu. Je crois qu’il était prévisible que les fédérations africaines n’allaient pas le reconduire même s’il avait bénéficié des soutiens récemment. Mais le nombre de candidatures qui se faisait déjà enregistré montrait déjà que il n’y aurait pas tout à fait l’unanimité autour de sa candidature. Donc de ce point de vue je ne suis pas très surpris que le prochain président de la CAF ne sera pas Ahmad Ahmad.

Au niveau des conséquences sur le Cameroun effectivement je crois que le Cameroun doit prendre cette information de la suspension de Monsieur Ahmad comme une mauvaise nouvelle. Mais pas une mauvaise pour se croiser les bras et être assommé. Mais une mauvaise nouvelle pour réagir très rapidement parce que maintenant il faut lancer ce que j’ai appelé dans un papier que j’ai fait une opération sauvé la CAN 2022 au Cameroun. Parce que jusqu’à présent sachant qu’on n’avait le soutien indéfectible de Ahmad Ahmad et Constant Omari je crois que nous avons tous constaté qu’il y avait un certain relâchement dans l’exécution du cahier de charge. Alors le nouveau président qui va arriver après le 12 mars. Est-ce que nous l’aurons aussi de notre côté ? A ce moment là si nous ne l’avons pas de notre côté, les missions d’inspection se feront plus rigoureuses.

Comme il y aura seize fédérations au Chan je suppose qu’un bon candidat à la caf viendra au Cameroun pendant le chan et à ce moment là il faudra que si nous comptions bâclé un peu l’organisation, et beh il faut qu’on révise notre position. Parceque ces candidats qui vont arriver au Cameroun, s’il constate qu’il y a beaucoup de manquements au niveau de l’organisation du Chan, eh bien ils partiront déjà avec une idée dans leur esprit que si c’était comme ça pour le Chan, comment vont-ils se débrouiller pour la CAN? Notre pays pays, je ne sais pas la fédération, le ministère, le gouvernement je suppose qu’ils voudront faire un lobbying. Mais le président de la Fecafoot avait déjà donné sa préférence pour Ahmad. Maintenant que Ahmad n’est plus candidat, il faut qu’on se détermine rapidement. Il faut qu’on la réflexion soit menée très vite pour pour étudier les candidats qui sont en présence, voir ceux qui sont en pôle position, parce que en Afrique si vous ne m’elisez pas, quand je prends le pouvoir, il y a des chances que je m’occupe pas trop de vous. Ou alors qu’il y ait quelque représailles. Donc ça ne va être simple. Ça invite le Cameroun à se mettre au travail, à cesser avec le bleuf, à cesser avec la politisation de cet événement là et à travailler véritablement. Sinon on risque de perdre l’organisation de cette CAN là après les élections du 12 mars. Parce qu’il y aura un nouveau président, parcequ’il y aura un nouveau comité exécutif, on n’est pas sur que nous l’aurons dans nos bonnes grâces.”

Propos décryptés par Rodrigue Djengoue.

About Rodrigue DJENGOUE

"La Voix du perroquet" est un site d'information généraliste. Nous parlons de sport - football, culture, politique mais aussi de société... Email: djengouerodrigue@gmail.com

Check Also

ÉLECTION À LA FECAFOOT : Bertin Ebwele s’exprime sur la question de la double nationalité

Facebook Twitter Pinterest LinkedIn WhatsApp Telegram Pendant qu’un footballeur est en activité, il est autorisé …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *