jeudi , avril 15 2021
Home / ACTUALITE / ÉliminatoiresTokyo2021: Nchout Njoya Adjara “Je pense qu’on va tout donner sur le stade pour pouvoir se qualifier”

ÉliminatoiresTokyo2021: Nchout Njoya Adjara “Je pense qu’on va tout donner sur le stade pour pouvoir se qualifier”

Les lionnes indomptables s’acclimatent et s’entraînent depuis 48h à Antalya en Turquie. Le staff technique et les joueuses ont subi ce jeudi les tests Covid dans la perspective du match prévu samedi contre le Chili, match comptant pour le barrage qualificatif pour les jeux olympiques Tokyo 2021. Dans un entretien accordé à notre confrère Fils A., Nchout Njoya Adjara s’exprime sur l’ambiance qui règne au sein de la tanière et la préparation de la rencontre Cameroun-Chili. Réaction.

Nchout Njoya Adjara.

“Actuellement nous sommes en stage en Turquie et la préparation se passe très bien et l’ambiance est au top dans la tanière. Je suis très contente de retrouver mes sœurs, mes compatriotes. Je me rappelle ça fait pratiquement un mois que nous avons fait le dernier stage. Et aujourd’hui ça fait plaisir de les retrouver. Et là nous sommes conscientes du match que nous allons jouer contre le Chili. C’est un grand match pour nous. Et nous savons que c’est la dernière chance pour se retrouver à Tokyo et je pense qu’on va tout donner sur le stade pour pouvoir se qualifier.

Nchout Njoya Adjara en compagnie d’Aboudi Onguene.

Les matchs comme ça se gagnent dans les petits détails et il faut qu’on soit vraiment concentrée. Ne pas négliger certains petits détails dans le stade et à chaque fois qu’on n’aura des occasions, il faut qu’on mette ça à l’intérieur pour ne pas regretter après le match.

Nchout Njoya Adjara et ses coéquipieres en Turquie.

C’est vrai qu’actuellement il y a des nouvelles joueuses qui sont arrivées et ça faisait longtemps que j’avais pas revu l’équipe nationale et les nouvelles qui sont là on n’essaie un peu à notre niveau nous les anciennes pour qu’elles puissent s’intégrer sans aucun problème. Parce que quand nous aussi nous sommes arrivées à l’équipe nationale étant jeune il y avait les grandes sœurs qui nous ont aidées à s’intégrer et le coach a travailler avec le groupe de Yaoundé depuis près d’un mois. Aujourd’hui c’est la continuité de ce qu’il fait à Yaoundé. Il essaie juste de trouver certaines stratégies pour que la cohésion puisse se passer entre nous avec les jeunes qui étaient déjà là à Yaoundé.”

Propos décryptés par Rodrigue Djengoue.

About Rodrigue DJENGOUE

"La Voix du perroquet" est un site d'information généraliste. Nous parlons de sport - football, culture, politique mais aussi de société... Email: djengouerodrigue@gmail.com

Check Also

Qualifications JO Tokyo 2020: Augustine Ejangue “Nous sommes confiantes et nous savons que nous allons qualifier le Cameroun pour les JO”

Facebook Twitter Pinterest LinkedIn WhatsApp Telegram Les pouliches d’Alain Djeumfa affrontent en ce moment leur …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *